L’intelligence artificielle … est vraiment artificielle !

Cela fait déjà un an que des assistants Alexa traînent à la maison. Parfois, en famille, autour du dîner, nous partageons nos retours d’expérience sur cet animal numérique, qui fait désormais partie de notre quotidien familial. Chacun peut y écouter sa musique préférée, se renseigner sur la météo ou lancer une station de radio.

Récemment, nous avons fait le même constat: Alexa est vraiment nulle en langue. Chaque fois qu’on lui demande de jouer une chanson dont le titre est en anglais, et que nous le prononçons « à l’anglais », elle ne comprend rien. Certes, nous ne parlons pas un anglais parfait à la maison, mais quand même, c’est assez décevant de devoir demander « Alexa, joue rocketman » en prononçant lourdement le « r » à la française !

Alexa est vraiment nulle en langues !

C’est que ces assistants sont configurés pour ne parler qu’une langue à la fois. Vous devez choisir, lorsque vous l’installez, la langue dans laquelle vous allez vous adresser au terminal. Si vous optez pour le français, il va falloir prononcer les titres à la française…

C’est dans ces moments là qu’on se rend compte que l’Intelligence Artificielle est vraiment artificielle: un enfant de dix ans sait faire la différence entre des termes anglais et des termes français, et apprend, normalement, à l’école, à prononcer différemment les termes des différentes langues.

Quel humain se penchera sur le sujet et développera, un jour, une IA capable de parler plusieurs langues à la fois?..

Sharing is caring!