Hommage à Tetris

Il y a 25 ans, Twitter et Facebook n’existaient pas, et les ordinateurs étaient bien moins puissants qu’ajourd’hui. Le seul moyen d’échapper à la morosité du quotidien se nommait … Tetris. Ce jeu révolutionnaire fête, paraît-il, son quart de siècle. Pourtant, le succès est toujours au rendez-vous!

J’ai beaucoup joué à Tetris, entre 1988 et 1990. Pour passer le temps entre deux projets d’info à Telecom Paris, ou simplement durant quelques périodes d’inter contrat chez GFI, mon premier employeur (avec Alain Dubreuil, Olivier Ducroux, entre autres). C’est d’ailleurs là que j’ai découvert Tetris 3D, un jeu encore plus délirant que le Tetris original, et qui faisait appel à un certain sens de la gémoétrie dans l’espace.

Je dois à Tetris un ou deux point de myopie supplémentaire, et un strabisme convergent réparé in extremis pour suivre la Coupe du Monde 1990, à l’issue de laquelle je décidai, pour préserver ma vue, de cesser tout Tetris… décision sur laquelle je suis revenu deux ans plus tard, après la découverte d’un Tetris hexagonal.

Je n’ai plus rejoué à Tetris, sous aucune forme, depuis quinze ans.

Sharing is caring!