Geek ou nolife?

Sympathiques échanges, hier matin, en compagnie d’élèves de seconde et de première du lycée où sont scolarisés mes gamins, à l’occasion d’une matinée d’information sur leurs futurs métiers. J’y présentais celui d’ingénieur, avec une orientation plus spécifique sur l’informatique: vaste programme.

Parmi les préoccupations de ces ados, ne devenir ni un geek, ni un nolife. Outre le fait que j’attends impatiemment l’apparition de ces termes dans l’ODS 2010 (geek: 14 points), je me demande si la prochaine génération ne fera pas un rejet partiel des nouvelles technologies. Peut-être que, nés avec des microprocesseurs entre les doigts, ces ados ont-ils déjà appris, plus tôt que nous, à mettre une limite à l’usage des joujoux technologiques?…

Autre constat: la part non négligeable d’ados équipés de Mac. L’ère du tout PC est décidément bien révolue.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?