Entreprendre à l’ère des algorithmes, pour servir sans asservir

Servir sans asservir, ce pourrait être le slogan de nombre de professions. Ce pourrait être également celui de secteurs technologiques dont l’importance va croissante, et dont l’humanité pourrait devenir dépendante si l’on n’y réfléchit pas assez tôt. C’était aussi le thème du webinar du think tank Espérance & Algorithmes, organisé hier, et dont j’ai déjà parlé sur ce blog.

L’enregistrement video du webinar reste accessible ici.

Pour revoir le webinar, cliquer ici.

Ce webinar coïncide avec la sortie du livre blanc Entreprendre à l’ère des algorithmes pour servir sans asservir. Vous y trouverez une lecture saine et enrichissante, pour comprendre comment designer avec discernement, et marcher sur la trace des adeptes de la Tech for Good.

« Ce manifeste d’Espérance et Algorithmes constitue une bonne nouvelle ! Pour beaucoup, le développement sans direction et sans âme des algorithmes et de l’intelligence artificielle constitue un motif de crainte voire de désespérance. Pour d’autres, les possibilités technologiques nouvelles ouvrent l’espoir du dépassement de toutes les limites. Pour les auteurs du manifeste, un discernement sérieux et fondé est capable de réconcilier l’ambition et la modestie, l’enthousiasme de la recherche et le service durable du principe de dignité de toute personne humaine. »

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?