Christophe Ginisty (Edelman) sur les influenceurs #smi2011

C’est aprti pour la conférence Social Media Impact 2011: plus de 120 personnes, 40 pays représentés, bravo iCompetences!!Après une première intervention de ma part sur les outils et les usages, c’est Christophe Ginisty qui prend la parole. Voici un petit compte-rendu en live.

L’influence n’est pas un bloc, ce n’est pas homogène: il n’y a pas UNE logique d’influence mais plusieurs.
Edelman a élaboré un modèle en collaboration avec l’université de Southampton.

pic.twitter.com/5c0i4yKL

 Il y a 5 acteurs :

  • Les créateurs d’idée : ils ont des blogs et s’expriment sur internet
  • Les amplificateurs : ils amplifient les messages issus des précédents
  • Les curateurs : ils assimilent et transmettent
  • Les commentateurs
  • Les observateurs

Les créateurs d’idée démarrent une conversation. Ils sont essentiellement des blogueurs ils ont un espace propre et proposent une vision des choses.

Les amplificateurs s’inspirent de plusieurs points de vue et partagent les opinions synthétisées. Les plus connus sont les journalistes. Les idées ne sont pas forcément les leurs, mais ils mettent en avant celles qui le méritent.

Les curateurs vont analyser, filtrer et recentrer les discussions.

Les commentateurs vont affiner les conversations, les enrichir avec des avis divers, de la contradiction, de la critique.

Les observateurs ont un intérêt passif.

Quels sont les ratios:

  • créateurs: 1 a 3%
  • amplificateurs: 5 a 10%
  • curateurs: plus de 20%
  • commentateurs: plus de 20%
  • observateurs: plus de 40%
La notion même de l’influenceur (du « blogueur influent ») est très imparfaite, très incomplète. S’intéresser aux « blogueurs influents », cela ne suffit pas.
pic.twitter.com/gal9zCE5
Edelman a développé des outils: TweetLevel.com et BlogLevel.com. TweetLevel est une sorte de Klout. Les niveaux seraient comparables (je témoigne: 74.4 sur TweetLevel vs 56 sur Klout ce matin – ms on dirait que Klout est buggé…).
Les facteurs d’influence sont au nombre de 4 chez Edelman:
  • influence
  • popularité
  • engagement
  • confiance
Mais alors, en quoi les observateurs seraient des gens influents? Et bien ce sont probablement les plus influents, car ils cherchent. C’est la notion la plus importante: la fonction la plus importante d’Internet, c’est la recherche. Et en cherchant, on influence les moteurs de recherche. C’est très bien vu, respect.
Allons enfants de l'internet !
Autre idée structurante: on est tous à la fois influenceur, créateur, observateur, etc., mais sur des sujets différents.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?