Ces innovations qui nous servent tant en période de Covid…

Innover, c’est inventer des produits dont les futurs clients n’ont parfois même pas sensation d’avoir besoin. La période de crise sanitaire actuelle, avec son lot de changements induits, met en valeur les bienfaits de ce type d’innovation. Bien sûr, on aurait pu s’en passer. Mais ça va mieux avec…

La visio conférence

Pour commencer, un clin d’oeil à une technologie déjà bien installée depuis plusieurs années, et qui n’est pas réellement une innovation. Déjà, au début des années 2000, quelques pionniers utilisaient WebEx pour organiser de telles conférences en ligne. Et attention, si vous utilisiez Skype, pan sur les doigts ! Ce logiciel était réputé être une vraie passoire, et la hantise des DSI. Mais nous étions encore rares, il y a quelques années. La visioconf, c’était la solution du pauvre ou du geek : le riche, lui, se déplaçait pour rencontrer ses clients : avion, train, voiture ou moto.

Aujourd’hui, quel changement ! On passe sa vie en visio. Aussi bien Microsoft que Google incluent d’ailleurs un lien vers une visioconférence dans toutes les demandes de rendez-vous de leurs applications de gestion d’agenda. Hangout et Meets sont devenus nos meilleurs amis (sans parler de Zoom, en passe de devenir un nom commun…). Même si, la plupart du temps, les gens débranchent leur caméra, au prétexte que cela userait trop de bande passante… Ce qui ne les empêche pas d’utiliser les mêmes appareils pour regarder Netflix…

Vincent, Paul et les autres…

Le paiement sans contact

Je me souviens qu’il y a encore quelques mois, un de mes interlocuteurs m’avait rappelé les risques du paiement sans contact. Attention, me disait-il, des bandes de voleurs se baladent dans Paris avec des terminaux sans contacts pour passer à côté de ton smartphone et te prélever le montant maximal (soit 30 euros, à l’époque).

Aujourd’hui, le paiement sans contact n’a plus aussi mauvaise presse, bien évidemment. Plutôt que de coller ses petits doigts sur les boutons gluants du terminal bancaire, on préfère largement passer sa carte bleue à proximité, et on remercie sa banque d’avoir fait passer le seuil de 30 à 50 voire 90 euros. Sans oublier que la plupart des commerces de proximité (Franprix, Monoprix par exemple) acceptent désormis le paiement CB et sans contact à partir de 1€.

Mais toujours pas ma boulangère, qui impose un seuil de 3€ et nous oblige à acheter trois baguettes, dont deux finiront au congélateur…

C’est magique, on n’a même pas besoin de glisser la carte à l’intérieur du terminal !

Le paiement sans contact via un SmartPhone

Alors là, je dois avouer que même moi, qui prétends aimer l’innovation, je n’en raffolais pas de ce truc, jusqu’à une période que je date d’à peu près seulement quelques semaines. Vous savez, il s’agit de ce gadget parfaitement inutile, qui consiste à associer son portable à sa carte bleue. Pour payer, une double pression sur le bouton central du smartphone, et hop ! la CB apparaît, et le paiement est activé.

Et bien désormais, j’en suis plus que fan. Et je ne pense pas être le seul. C’est un véritable confort, qui me permet de sortir sans portefeuille (par exemple, pour faire un peu de sport) et de pouvoir faire quelques courses en rentrant chez moi. J’ai même découvert qu’en cas de remplacement de sa CB, ma banque faisait automatiquement le changement sur le smartphone, sans que j’ai besoin de saisir quoi que ce soit.

Votre portable vaut de l’or

Le gel hydro alcoolique

Je me souviens encore de la première fois où ma femme a débarqué à la maison avec une petite fiole contenant ce liquide visqueux dont je n’ai jamais raffolé, fabriqué à l’époque par un de ses cousins. Tiens, me dit-elle, grâce à ça, tu auras toujours les mains propres, indiquant ainsi qu’elle avait parfaitement oublié que j’étais un grand maniaque du lavage de main. D’ailleurs, je n’avais jusque là jamais eu le sentiment qu’il était plus hygiénique de frotter ses mains dans un truc tout collant, qui sèche tout seul, plutôt que de savonner paumes, doigts et ongles et de se les sécher avec soin. Et je ne pense pas avoir été le seul…

Mais aujourd’hui, quel contraste ! Les fioles de gel hydroalcoolique sont devenues des ornements d’intérieur. On en trouve à la maison, sur les bureaux, à l’entrée des magasins ou des restaurants et même délivrés par des bornes en forme de parallélépipèdes à l’entrée des stations de métro. À tout moment de la journée, je vois autour de moi des gens ponctionner un peu de gel de ci de là, et se frotter les minutes pour une raison ou pour une autre. Quelle invention magique !

La potion magique du druide Assanix

Et bien d’autres innovations encore…

Je suis certain qu’on pourrait trouver encore de nombreuses innovations peu ou mal utilisées jusqu’à présent, ou qui trouvaient encore quelques réticences, et qui sont en passe de devenir des standards de la vie quotidienne de l’homo sapiens du 21ème siècle.

Est-ce un bien ? l’avenir nous le dira…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?