Quand l’analyse prédictive permet de sauver des vies

On peut faire pas mal de choses avec des algorithmes prédictifs: analyser le comportement des consommateurs pour leur faire payer le prix optimal, optimiser le trajet des automobilistes pour leur faire éviter les bouchons, anticiper le résultat d’une élection ou faire éviter les obstacles à un drone. On peut aussi, et c’est san doute plus utile, sauver des vies. C’est ce que relate cet article paru dans Wired.

Trois hommes, deux américains, John Jaeger et Dave Levin, et un développeur d’origine syrienne dont l’article préserve l’anonymat, on développé une plateforme dénommée Sentry. Il se présente sous la forme d’un compte Facebook Mesenger, qui présente les prochaines cibles des bombardements de l’armée syrienne.

Alimentée par les alertes de particuliers résidant à proximité des bases aériennes de l’armée syrienne, ce soft s’appuie sur les témoignages de membres de la défense civile syrienne, qui ont permis de modéliser les temps de trajet des bombardiers, les trajectoires des armements embarqués, et fournit des alertes qui permettent de déterminer les prochains points d’impact avec une précision suffisante pour accorder un délai de quelques dizaines de secondes aux occupants des zones visées, leur permettant de sauver leur vie, à défaut de préserver leurs biens.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de Else & Bang, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*