Ambiance de crise à Davos

2009 s’annonce décidément une année intéressante d’un point de vue humain. Même Davos et son Forum Economique, la très "select" conférence qui réunit, chaque année, les "grands" de ce monde (grand d’un point de vue technologique, financier ou artistiques, mais pas forcément humain), semble tourner au psychodrame, avec son lot de bagarres feutrées, forcément très feutrées…

Prenez par exemple Vladimir Poutine. Il a très mal apprécié la question condescendante que lui a posé Michael Dell. On pourrait le comprendre aisément, la Russie n’est pas le tiers-monde.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?