Allez les bleus

Il y a des jours ou le foot, c’est suant. Lorsqu’on se rend compte aux vestiaires qu’on a pris une serviette trempee et qu’on a oublie ses protege-tibia. Que decidant de jouer gardien, on prend deux buts d’entree de jeu. Que le chasuble bleu qu’on porte n’a pas ete lave et degage une puanteur pestilentielle. Qu’on est sorti les deux soirs d’avant et qu’il manque une dizaine d’heures de sommeil. Qu’il manque un crampon. Que l’herbe n’a pas été tondue depuis plusieurs jours. Qu’on joue à 7 contre 7, et qu’on se pose donc la sempiternelle question: grand terrain ou petit terrain. Qu’on décide de trancher, et de jouer sur trois quarts de terrain.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?