10 questions à un X entrepreneur #61 –Jean-Baptiste Fantun

La saison 7 de la série consacrée aux X entrepreneurs démarre en tambour battant, avec l’interview de Jean-Baptiste Fantun. Avec Véronique Ventos, il a créé NukkAI, un laboratoire privé spécialisé dans l’intelligence artificielle, dont la spécificité est de proposer des résultats explicables. C’est en effet l’un des traits les plus dérangeants des approches IA les plus récentes : proposer des solutions originales par le biais de raisonnements qui le sont moins.

Avec NukkAI, ce défaut disparaît, et le cheminement logique suivi par la machine et les algorithmes doit permettre aux opérateurs humains de comprendre le raisonnement mis en oeuvre. Pas simple, n’est-ce pas ? C’est pourquoi l’un des premiers projets auquel s’est attelé l’équipe de NukkAI a été de créer une Intelligence Artificielle capable de jouer à un jeu réputé nécessiter une certaine intelligence : le bridge. Pas commun, n’est-ce pas ? Après Alpha Go et Deep Blue, voici NukkAI !

Non, ceci n’est pas un site sur la majeure cinquième…

Pourquoi s’intéresser au bridge plutôt qu’au Go ou aux échecs permet-il de progresser vers l’élaboration d’IA dont on peut comprendre le raisonnement ? Pourquoi d’ailleurs accepte-t-on de nos jours des résultats d’IA qui ne soient pas explicables, comme c’est pourtant le cas pour tout ce qui utilise du machine learning ou du deep learning ? Sommes-nous, nous français, après avoir été à la pointe de l’IA, voués à nous faire larguer par les efforts gigantesques menés par d’autres pays, Chine ou aux États-Unis dans ce domaine ? Et surtout, comment fait-on pour créer une société après avoir été successivement consultant, haut fonctionnaire et agrégé de maths ? Ce sont les questions auxquelles Jean-Baptiste Fantun a accepté de répondre, dans son interview publiée sur le site de la Jaune et la Rouge.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?