Cet été, tous en Grèce!

Parfois, les marchés financiers me laissent perplexe. Prenez l’exemple de la Grèce. Ce pays croule sous une dette gigantesque, 300 milliards d’euros je crois. Et bien chaque jour qui passe voit le taux d’intérêt de sa dette progresser. Mais comment les créanciers de la Grèce – et parmi eux, quelques grandes banques européennes – espèrent-ils être remboursés un jour? Pas sûr que leur sommeil soit tranquille ces jours-ci…

Alors comme les états européens semblent faire la fine bouche pour aider le berceau de l’antique Europe à se redresser (et en particulier les allemands…), je vais vous proposer un plan d’aide à la Grèce de derrière les fagots.

L’Europe, c’est environ 700 millions d’habitants (données Wikipedia). Parmi ceux-ci, disons qu’un peu moins de la moitié va prendre quelques jours de congés cet été, soit environ 300 millions d’habitants.

Ma proposition est simple: pour aider nos amis grecs à s’en sortir, allons tous passer nos grandes vacances en Grèce. 300 millions de touristes peuvent bien laisser 1000 euros en moyenne chacun en frais divers (hôtel, avion, restaurants, plages). En un mois, le tour serait joué, et la Grèce tirée d’affaire, sans l’aide des gouvernements.

Et en plus, je parie qu’un bon nombre de traders qui jouent la Grèce perdante se retrouveraient le bec dans l’eau.

Alors chiche, tous en Grèce cet été?

cet été, tous en grèce

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?