#TelAvivSurSeine, une fausse bonne idée?

Mais qui a bien pu avoir l’idée d’organiser un #TelAvivSurSeine en plein mois d’août à Paris! La Mairie de Paris ou celle de Tel-Aviv?

affiche telavivsurseine

La date d’abord. On ne peut en choisir une plus mal à propos. Et oui, août, c’est les vacances, le grand exode, et ces derniers temps, une grande majorité de juifs parisiens profitent de la belle saison pour s’offrir quelques jours de belle vie, justement, à Tel-Aviv. Il n’y a qu’à se promener sur la plage de cette cité balnéaire en août, on y entend parler parfois plus souvent français qu’hébreu. Plutôt qu’un #TelAvivSurSeine, c’était un #ParisSurTelAviv qu’il aurait fallu mettre en place!

Le lieu ensuite. Si j’ai bien compris, c’est en plein Paris, à l’occasion de Paris Plage. Paris en août, vous imaginez? Rien à voir avec Tel Aviv, sa chaleur suffocante, son taux d’humidité abyssal. Comparez donc un peu les deux graphiques suivants. Vous imaginez Tel Aviv sous les orages, en plein mois d’août? Grotesque !
meteo paris meteo tel aviv

Ah, et puis il y a la polémique. Quelle polémique! d’ailleurs, très bien analysée par des experts de l’analyse de buzz, avec Visibrain, qui démontent en quelques lignes la campagne violemment anti-israélienne des amis de BDS. Personnellement, je m’en tape un peu, ce sont toujours les mêmes qui manifestent leur hostilité et vont finir par lasser tout le monde avec leurs arguments à deux balles. Parler d’apartheid pour Israël, c’est en gros insulter Nelson Mandela et la lutte menée par l’ANC pendant plusieurs décennies. Quant à affirmer haut et fort que Tel-Aviv est la capitale de l’état israélien, c’est tout simplement raconter n’importe quoi: Israël a fait de Jérusalem sa capitale dès 1948, et on y trouve toutes les institutions représentatives de l’état israélien: assemblée, ministères, maison du président. Je renvoie donc mes amis de BDS à leurs cors de géographie ou un atlas.

Alors, #TelAvivSurSeine, ça va servir à quoi? Faire sentir l’odeur des falafels sur les bords de la Seine? Resserrer les liens entre population parisienne et habitants de Tel-Aviv? Populariser la chanson d’Omer Adam, l’hymne de la Gay Pride 2013?…

On verra. Pour ma part, je reste très circonspect sur ce genre d’initiative, même si je m’insurge contre la campagne organisée depuis quelques jours contre son organisation.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?