Pourquoi je ne crois pas à la réalité augmentée

La réalité augmentée a le vent en poupe. C’est d’ailleurs l’une des fonctionnalités phare du dernier modèle d’iPhone, le 3GS. Pourtant, je reste très, mais alors très sceptique, sur les usages d’une telle technologie.

Petit rappel, la réalité augmentée (augmented reality chez nos amis anglophones) consiste à rajouter par-dessus une vue réelle issue d’une caméra, des informations virtuelles, produites par un logiciel. Bref, du trucage vidéo +/- en temps réel. Total Immersion, jeune pousse française, est l’une des premières entreprises à avoir investi ce domaine.

Autant je peux imaginer un intérêt ludique pour ce type d’approche – comme dans ArcadeReality, un jeu video sur Palm / Treo, qui ajoute des aliens dans cotre environnement – autant je reste perplexe face aux premières applications sorties sur iPhone, qui se contentent de rajouter des informations plus ou moins géolocalisées par-dessus la vue issue de la camera: coucou, regardez bien autour de vous, si vous ‘avez pas encore remarqué l’enseigne Decathlon, et bien sachez qu’il se trouve juste là sous votre nez, à 30m, de l’autre côté de la rue. Géniale, encore plus pratique qu’une paire de lunettes!

J’attends toujours le premier scénario qui démontre l’utilité de la réalité augmentée. En attendant, cela reste pour moi une techno sympa, ludique, mais éminemment inutile…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?