Pour préserver l'environnement, réfléchissez avant de lancer une recherche sur Google!

C’est dingue, ça. On peut économiser l’énergie et préserver la planète du bout des doigts. Comment? Tout simplement en passant moins de temps sur Google.

Vous ne me croyez-pas? Et bien lisez bien ce billet publié sur son blog officiel: Google y indique quelle quantité d’énergie est dilapidée (gaspillée? consommée? utilisée?) à chaque requête sur son moteur de recherche: 0,2 grammes de CO2 à chaque requête. Vous avez bien lu. 500 recherches, et vous polluez autant qu’une voiture moderne sur un km. A l’échelle d’un individu, c’est peu, bien sûr. Mais imaginez le nombre de requêtes lancées chaque jour dans le monde. Même Techiteasy en parle.

Tiens, imaginez une entreprise de high tech française moyenne. Disons deux mille employés, approximativement. Tous reliés à internet. Combien de requêtes par jour? Disons une cinquantaine par tête de pipe. Résultat: 100 000 requêtes, soit 20 kg de CO2. Et il y en a des centaines comme cela sur la planète. Ca fait froid dans le dos, non? Heureusement, la plupart des data-center de Google sont situés à l’étranger… Comme le nuage de Tchernobyl, la pollution made in Google ne passera pas dans l’hexagone.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?