Petite geopolitique du petrole cher

L’envolée des cours du pétrole marque peut-être l’avènement de grands changements géopolitiques. Si certains analystes considèrent cette hausse comme le résultat d’une spéculation à outrance, d’autres, comme le patron de BP Tony Hayward, associent cette hausse à des problèmes structurels beaucoup plus critiques, comme l’inadaptation des moyens de production à la forte hausse de la demande. Lorsque les acheteurs se multiplient, les prix montent, c’est aussi simple que cela. Mais quand les acheteurs se raréfient, d’habitude, les prix baissent, non? Pas forcément…

La réponse à l’augmentation du prix des carburants varie d’un pays à l’autre.

  • En Egypte, par exemple, le litre d’essence reste bon marché: environ 0.20€, ai-je entendu ce matin. Incroyable non? Il faut dire que rares sont les citoyens égyptiens qui peuvent en profiter.
  • En Chine, le gouvernement a décidé de protéger ses concitoyens face à cette hasse, en établissant un prix fixe, mais fictif. Résultat, les deux principales compagnies pétrolières chinoises sont pénalisées et doivent assurer elles-mêmes le différentiel. Le grand écart ne pouvant durer indéfiniment, leur cours s’est effondré à la bourse de Shangai.
  • Dans nombre de pays industrialisés, l’automobile électrique devient un sujet d’actualité. On a déjà évoqué sur ces pages le projet de Shai Agassi, qui a lancé en janvier dernier le premier partenariat Etat-Constructeur-Distributeur avec Ranault et l’Etat d’Israel, accord qu ia reçu un nouveau coup de projecteur la semaine passée lors de la visite de Mr Sarkozy en Israel.
  • Le développement des bio-carburants provoque des ravages, notamment lorsque de grandes étendues habituellement destinées à fournir des denrées alimentaires sont converties pour fournir le constituant de ces bio-carubrants. Pour les pays producteurs, c’est une manne. Pour les populations à nourrir, un drame. Malheureusement, il s’agit principalement de pays sous-développés des deux cotés de la chaîne.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?