Nothing Is True and Everything Is Possible

La période est propice pour lire tout ce qui concerne l’évolution de la situation politique en Russie. Comprendre comment un pays qui a vécu plus de soixante ans de communisme, a pu basculé aussi vite sous une nouvelle forme de dictature. Pour cela, ce livre de Peter Pomerantsev constitue un point d’entrée particulièrement étonnant. Son auteur est un producteur de télévision né à Kiev, dont les parents ont quitté l’URSS à la fin des années 70 pour s’installer à Londres, avant que cette ville ne devienne la destination préférée des olifarques en tout genre.

Pomerantsev s’installe en Russie au début des années 2000. Jeune assistant, il se voit confier des projets de télé-réalité, et des documentaires pour la chaîne TNT, sur des sujets variés, qui l’amènent, peu à peu, à comprendre les glissements en cours au sein de la société russe.

C’est l’histoire de ces jeunes filles à la recherche du milliardaire qui les fera sortir de leur existence, ou de ces top-modèles dont la vie devient un drame après avoir fréquenté une organisation censée leur apprendre à prendre en main leur destinée.

C’est l’histoire de ce milliardaire qui organise de somptueuses fêtes déjantées où le tout-Moscou se bouscule, ou de cet architecte qui cherche à sauvegarder les quartiers historiques de Moscou.

C’est l’histoire de ces immigrés des anciennes républiques soviétiques, dont la population blanche ne veut plus, et qui se sentant rejetés, basculent dans de nouvelles formes d’extrémisme, à l’instar de ce que nous avons vu ces dernières années en occident.

C’est l’histoire de Vladislav Sourkov, ce personage sulfureux dont le personnage central du Mage du Kremlin est inspiré, tellement fasciné par sa propre personne qu’il se met à écrire une fiction sur lui-même. C’est enfin l’histoire de ces individus qui du jour au lendemain se retrouvent ennemis de l’état, et dont la vie bascule en un clin d’oeil.

Ce qui est surprenant, c’est que Pomerantsev peut durant toute cette décennie se livrer à ces interviews incroyables, sans que le pouvoir y trouve trop à redire. Il semble bénéficier d’une totale liberté, tant qu’il est capable de divertir son public. La télévision russe et ses chaînes privées jouent un rôle essentiel dans ce glissement progressif vers cette immense république bananière, où rien ne fonctionne comme on le voudrait. La Russie moderne est devenue l’empire des pots de vin et de la subversion, les mécanismes de détournement de l’argent public, à une échelle renversante, y sont décrits en détail, et dans tous les domaines, même dans celui de la production audiovisuelle.

Chaque régime ses propres perversions, ses propres dérives. Celles qui ont vu le jour en l’espace de deux décennies, sous la présidence de Vladimir Poutine, dépassent l’entendement.

Il faut lire ce livre terrifiant avec un Wikipedia ouvert à se côtés.

Ce livre où, contrairement à ce que dit le titre, tout est vrai.

Et rien n’est impossible.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?