Mon premier Knol: un article sur les blogs d'entreprise

Lancée il y a quelques mois déjà, Knol, la plate-forme d’informations lancée par Google est désormais accessible en français. L’occasion était trop belle, pour ne pas en profiter, et rédiger un superbe article sur les blogs d’entreprise, qui vient compléter la série de publications réalisée ces dernières semaines par blogAngels: Guide du Blog d’Entreprise 2008, article sur "l’utilisation d’un blog en période de crise" dans la Jaune et la Rouge, entre autres.

A l’usage, Knol se révèle bien différent de Wikipedia. Tout d’abord, l’interface de publication est, comme toujours avec les outils Google, très simple et très intuitive. On retrouves le menu du mode d’édition documentaire de Google Docs. L’ajout de liens ou de réferences est très simple. En revanche, les mécanismes de navigation encyclopédique – les fameux [[ ]] de Wikipedia – sont absents, et les liens au sein de Knol proposés par Knol n’ont rien à voir avec ce mécanisme de lien au sein même du corpus global de Wikipedia, qui fait la force de l’encyclopédie en ligne. De même, la numérotation automatique des paragraphes est absente, et il faut jongler avec les numéros si l’on veut déplacer un morceau de texte. C’est bien dommage, et réduit l’usage de Knol à de très courts articles. Mais enfin, la présentation est nettement plus jolie que celle de Wikipedia, et les usages professionnels que l’on peut en tirer justifient pleinement la coexistence de ces deux types d’outil.

Bien entendu, toute la symbolique autour de l’auteur d’un Knol rajoute à l’emphase de l’outil. Sur Wikipedia, il faut creuser un peu pour connaître l’auteur du texte. Avec Knol, tout est mis en oeuvre pour contribuer à sa notoriété.

Last but not least, l’apparition de la pub sur les articles permet aux auteurs – et à Google – de se rétribuer au passage. Reste à voir si les flux ainsi générés sont réellement significatifs. Personnellement, j’en doute…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?