Les marches du pouvoir

Etrange film sur les jeux de pouvoir autour des primaires démocrates dans l’Ohio, l’état qui vote comme l’union, et où il est important de réussir un grand coup. Etrange, car a quelques minutes du dénouement, on a l’impression que ça n’a pas encore commencé.

Sans dévoiler l’intrigue, disons qu’il s’agit d’une lutte d’influence entre deux candidats démocrates, vue depuis le staff de l’un d’entre eux (George Clooney, serein). Ryan Gosling, numéro deux de l’équipe, va connaître les 48 heures les plus importantes de sa vie politique, et devoir faire des choix critiques pour l’avenir de la campagne.

Vu de Paris, c’est loin l’Ohio. On a du mal à comprendre ce qui se cache derrière les 356 délégués de l’un, et la recherche de fonds de l’autre. Pour autant, les acteurs jouent parfaitement leur rôle, et l’on peut s’en contenter. Mais dans le genre film politique avec embrouilles et situations réalistes, rien ne vaut La Conquête.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?