Laure, Turin (L'Or du Rhin)

Laure ManaudouElle est belle, excessivement belle. Elle nage vite, excessivement vite. Et pourtant, on sent chez Laure Manaudou que quelque chose s’est cassé. Quelque chose ne va pas. Quel gâchis! On se prend à imaginer ce que cette admirable nageuse serait devenue si elle était née en Californie, ou en Floride. Une carrière fulgurante, des médailles en abondance, une vie de rêve comme en vivent les sportifs de haut niveau de l’autre côté de l’atlantique. Et peu importe si son petit ami nageur habite Seattle, Chicago ou Albuquerque, elle aurait trouvé dans tous les cas un club de natation prêt à recevoir le couple de nageurs.

Mais pour son malheur, Laure Manaudou est née de ce côté-ci du Rhin et de l’Atlantique. Son amoureux habite de l’autre côté des Alpes, et cela vient tout foutre en l’air. La relation avec son entraîneur, l’adoption visiblement ratée par un club Turinois, et le gâchis du week-end dernier.

Vous savez quoi? Laure Manaudou est victime de l’Europe. De l’absence de l’Europe. Mais oui, on a beau payer en euros des deux cotés des Alpes, tant que les médailles d’or et d’argent seront classées par pays et non par continent, l’Europe n’existera pas face aux Etats-Unis ou a la Chine. Et il y aura d’autres Laure.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?