La vengeance du pardon

A moins d’une semaine de Kippour, rien d’étonnant à ce que La vengeance du pardon tombe entre mes mains. En réalité, c’est par le biais de l’émission littéraire du moment, La grande librairie, que j’ai découvert ce recueil de quatre nouvelles d’Eric-Emmanuel Schmitt.
Voici donc quatre nouvelles sur la puissance incroyable du pardon, capable de nous faire dépasser les autres sentiments, et particulièrement la haine. Que ce soit le récit des soeurs Barbarin, soeurs jumelles que tout oppose, celui du banquier Golden, contraint de couvrir les méfaits de son fils, celui de la mère d’une jeune fille cruellement assassinée, ou celui, plus délicat à identifier, du pilote de chasse allemand.

Chacune de ces nouvelles mériterait une adaptation au cinéma, à commencer par l’histoire des soeurs jumelles. De leur naissance à leur décès, elles incarnent, chacune de son côté, tout ce que l’humanité peut comporter de turpitude et de naïveté. Et le dénouement, sur grand écran, me semblerait encore plus terrifiant…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?