HappyDining, le site qui rémunère vos sorties au restaurant

Parmi mes découvertes estivales, HappyDining tient une place à part. Ce site original vous propose en effet un système de « miles » basé sur le montant de vos dépenses … au restaurant.

HappyDining
Des systèmes de miles, il en existe déjà dans différents domaines: dans le transport aérien, bien entendu et depuis belle lurette, mais aussi dans le transport ferroviaire (les s’miles SNCF), et même … chez Monoprix. Les programmes de fidélité à base de points accumulés lors de nos achats ont été créés il y a près de 40 ans par les compagnies aériennes américaines (United, American Airlines…), et se sont répandus un peu partout.

La logique de HappyDining est à peu près la même: en réservant une table dans un des restaurants proposés par le site, vous bénéficiez en retour d’un nombre de « miles » appelés ici « euros », d’un montant égal à 10% du montant de la note. Plus vous consommez par le biais de ce site, et plus vous collectez d’euros, que vous pourrez dépenser au moment voulu auprès d’un des restaurants référencés. Simple, non?

Le truc intéressant, c’est que c’est un peu la logique inverse de Lafourchette: alors que chez ce dernier c’est une logique de prix bas qui prévaut, avec HappyDining, l’important c’est de collecter des miles, et donc d’une certaine manière… de laisser une belle ardoise. Idéal, donc, pour les adeptes du restaurant professionnel qui envisagent d’inviter leur belle le weekend à l’aide des points engrangés pendant la semaine…

belle et le clochard

Bon, je sens que le concept vous intéresse, mais que vous vous posez une question essentielle: les restaurants proposés sont de quel niveau? Pour y répondre, allez donc faire un tour sur le site et en juger par vous-même: restaurants d’affaires, asiatiques, orientaux, branchés ou grandes tables, les trois fondateurs (Maxime Nouchi, Benjamin Leiba, Louis Fourrier) ont mis l’accent sur la qualité des tables proposées. Adepte des restaurants cachers, je suis hélas bien en peine, car pour l’instant HappyDining n’en propose qu’un, mais cela devrait probablement évoluer dans les prochaines semaines.

HappyDining n’existe pour l’instant qu’en accès web (responsive), l’application mobile est dans les cartons, et le site gère déjà plusieurs dizaines de réservations par jour. bref, que vous soyez restaurateur ou amateur de tables de qualité, HappyDining devrait vous intéresser. Tiens, d’ailleurs, ce midi ou bien ce soir, pourquoi ne pas essayer une première réservation par ce biais?…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?