Google Docs: c'est genial!

Je ne me suis pas lancé sur Google Docs au moment ou ce service etait annoncé. Habitué – expert, drogué, esclave, devrais-je dire – de la suite Office, je n’en éprouvait pas le besoin. Jusqu’à ce que l’opportunité d’utiliser ce service dans le cadre de mon activité sur Golfworld.fr ne m’incite à y aller. Et je dois avouer que je ne regrette pas de l’avoir fait.
Une présentation soignée, des fonctionnalités simples à utiliser, Google Docs convient pour un usage simple mais non superficiel. Voici un petit debriefing apres une heure d’utilisation de la fonctionnalité "Docs" (on verra "Spreadsheets" plus tard).
Ce que j’ai aimé
  • La sauvegarde dans différents formats, dont PDF
  • L’insertion d’images, soit par upload, soit par Copy/Paste depuis n’importe quel outil (dont IE ou Word)
  • Le mode preview
  • La simplicité extreme du mode collaboratif: on invite ses collegues soit a revoir, soit à modifier, tout en gardant l’historique de ceux avec qui on collabore sur tel ou tel document
  • La classification par tags, similaire à celle de GMail (quoique je commence à atteindre les limites de ce systeme de classification sur GMail…)
  • La possibilité de publier des documents, et éventuellement de les pousser vers un blog (je n’ai pas encore testé cette fonctionnalité jusqu’au bout, néanmoins, privacy oblige…)
  • L’uploade de documents Word, qui fonctionne réellement!
Ce qui ne m’a pas plu
  • Trop de simplicité dans la mise en page. On ne sait plus gérer correctement la largeur de la page, et cela s’en ressent à l’impression
  • L’absence du raccourci Ctrl+Y, qu ipermet d’effectuer la même opération plusieurs fois
  • L’absence du pinceau, q ui permet d’appliquer la même mise en forme à plusieurs endroits
  • La gestion défectueuse des images, dans la génération du PDF
Ce que j’attends avec impatience
  • Le gestionnaire de presentation (à la PowerPoint)
  • La gestion de macros (oui, je suis accroc aux macros Word et Excel..)
  • Une meilleur eintégration avec GMail, notamment pour sélectionner les collaborateurs…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?