George Michael

Si un statisticien mesurait un jour la performance des slows par le nombre de couples qui se sont formés lors de sa diffusion, il est vraisemblable que Careless Whisper, qu’interprétait George Michael, se retrouve dans le top 10. Le chanteur aux yeux de velour, avait emballé toute une génération au tournant des années 80, cette période phare de transition entre le disco et la pop. Sa voix restera à jamais gravée dans la mémoire de celles et ceux qui ont dansé sur ses tubes, en solo ou au sein du groupe Wham !.

by John Swannell, bromide print, 1985
by John Swannell, bromide print, 1985

Je me souviens que son homosexualité avait été révélée tardivement, bien après ses premiers succès. Pendant longtemps, George Michael représentait plutôt le séducteur idéal auprès d’un public féminin. Etait-ce un argument marketing pour vendre plus d’albums auprès de cette cible? Ou bien l’époque était-elle trop prude pour accepter qu’une vedette ait des moeurs inhabituelles? On nageait alors en plein Thatchérisme… Trente ans plus tard, cela paraît bien ridicule.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?