Facebook – The missing manual


Le développement exponentiel des technologies de l’information et des applications qui en découlent a son parent pauvre : la documentation technique. Alors que les industries aéronautiques et automobiles ont toujours accordé une importance significative à la documentation de leurs produits, l’informatique et le Web ont accepté le lent déclin de la bonne vieille doc utilisateur. Il faut dire que les technophiles et les geeks préfèrent passer du temps à comprendre le fonctionnement d’une application à l’usage, plutôt que perdre deux heures à lire l’éventuelle doc associée. Du coup, les éditeurs de logiciels ou de sites communautaires ont fait évoluer le format de la documentation qui aurait du accompagner leurs produits, vers un format en ligne, réservé à une lecture ponctuelle, et difficile à appréhender dans son ensemble.

La nature ayant horreur du vide, les éditions O’Reilly en ont profité pour lancer une collection de manuels indispensables, pour peu que l’on veuille réellement comprendre les dessous d’une technologie, d’une application ou d’un site en pleine croissance : la collection « The missing manual », déjà riche de quelques dizaines d’ouvrages. Ayant lu celui consacré à Facebook, je ne résiste pas à l’envie de vous en faire un compte-rendu de lecture.

Sur un peu plus de 200 pages, regroupées en quatre parties, ce livre constitue une introduction rapide et efficace à l’ensemble des concepts du site communautaire qui a défrayé la chronique en 2007. De la création d’un compte à celle d’un groupe, des applications professionnelles à la gestion de la vie privée, la quinzaine de chapitres, abondamment illustrés, permet de se faire une idée des concepts essentiels de Facebook, et de rapidement tirer parti de ses fonctionnalités, telles que la recherche d’amis, le partage d’images ou de vidéos, l’installation d’applications.

Utilisateur de Facebook depuis près d’un an, c’est la partie business qui m’a le plus intéressé. Trois chapitres, qui abordent les aspects recrutement, travail collaboratif et publicité. Ce dernier est le mieux construit, et décrit les mécanismes publicitaires de Facebook, sans a priori et de manière décomplexée. Les tenants de la diabolisation de Facebook en seront pour leurs frais, les mécanismes proposés n’ont rien de révolutionnaire, mais leur intégration dans l’univers de Facebook est particulièrement réussie. Le chapitre lié au recrutement reste assez basique, mais présente bien les concepts liés à la recherche d’individus via un réseau social. Celui consacré au travail collaboratif reste le plus pauvre. Le partage de photos et vidéos, les mécanismes de tag ou la gestion de groupes ne correspondent qu’à peu de projets collaboratifs, et les utilisations professionnelles qui en découlent sont bien rare.

La partie liée à la gestion de la vie privée intéressera probablement ceux et celles qui se posent des questions sur les risques liés à l’utilisation de Facebook. Il faut dire que les valeurs par défaut des différents réglages proposés par le site ne permettent pas de préserver efficacement sa vie privée, et qu’un passage par la case ‘Privacy’ s’impose. Ses concepts ne sont pas compliqués, et le livre les explique en détail, de manière à s’en servir de manière efficace.

Bref, voici un livre dont la lecture est facile et qui permettra aux débutants sur Facebook – s’il en reste – de devenir rapidement opérationnels. Reste un dernier désagrément pour les utilisateurs francophones : il s’agit d’un ouvrage en anglais. Facebook a mis plusieurs mois avant de proposer une version en français, espérons que ce petit guide pratique mettra moins de temps…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?