Connaissez vous le Mus’X ?

Le Mus’X, c’est le musée de l’École polytechnique (un contraction de Musée de l’X, si vous préférez). Si vous n’en avez jamais entendu parler, c’est normal, il vient d’ouvrir ses portes. Comment? Il vient d’ouvrir ses portes, alors que l’X a été créée il y a plus de deux siècles? Et bien oui, personne n’avait, semble-t-il, pensé à créer un tel musée (s’il en existait un auparavant, merci d’en préciser l’existence en commentaire). C’est donc chose faite depuis le mois de mai 2018. Ce musée a ouvert ses portes à l’intérieur de l’école, sur le Plâtal, et se situe dans les soubassements de la bibliothèque.

Qu’y trouve-t-on? Une exposition permanente, en partie constituée des legs faits par d’anciens élèves ou leurs familles, et qui étaient hébergés par la bibliothèque, justement. Sur un peu moins de 1000 m2, un peu plus de deux siècles d’histoire des sciences sont présentés au public. Enfin, quand on dit deux siècles, il s’agit principalement de pièces assez anciennes, ce qui en fait tout l’intérêt. Car à ces pièces anciennes correspondent des moments forts du développement des sciences, des mathématiques à l’astronomie.

Un exemple, parmi d’autres, m’a particulièrement intrigué: le dispositif qui permit à Fizeau de calculer une première estimation, d’une précision étonnante, de la vitesse de la lumière. Comment feriez-vous, si vous deviez, avec les connaissances du milieu du 19ème siècle, évaluer la vitesse de la lumière (si tant est que vous ayez, à cette époque, une notion de vitesse de la lumière…). L’expérience de Fizeau, qui consiste à émettre un rayon lumineux jusqu’à un miroir réfléchissant à une longue distance de là, en passant par une roue dentée, illustre le degré d’ingéniosité des scientifiques de cette époque.

Outre l’exposition permanente, le visiteur pourra également visiter l’exposition temporaire, dédiée à Gaspard Monge, qui participa à la création de l’École polytechnique en 1794. Entre écrits et correspondances, cette expo retrace le parcours du célèbre savant, qui côtoya Bonaparte (Buonaparte) et enseigna la géométrie à l’X.

Voici quelques photos prises lors d’une récente visite sur place. Le musée n’ouvre pas tous les jours, si vous voulez le visiter, le mieux est de vous renseigner auprès de l’école.


Le manuel de cours d’Hadamard


La représentation des ingénieurs polytechniciens peut parfois surprendre…


Un tonomètre (devinez à quoi ça sert…)

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de Else & Bang, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

Une réponse à “Connaissez vous le Mus’X ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*