Cinq raisons pour utiliser … Diigo

Notre série se poursuit avec un outil original, dénommé Diigo. Diigo est un site qui permet de gérer ses favoris (bookmarks) sur Internet. Un équivalent de del.icio.us, qui est même capable de réutiliser ce qui aura été stocké sur ce dernier.

Récupérer ses faoris Internet n’a jamais été un sujet aussi brulant. Qu’il s’agisse de quitter Internet Explorer pour Firefox, Google CHrome ou Safari, ou d’un simple transfert de machine (de PC à PC, voire de PC à Mac), on se retrouve tout penaud parfois avec un navigateur Internet dont les favoris sont de travers, voire complètement absents.

Voici donc cinq raisons pour changer d’habitude et de manière de gérer vos favoris sur Internet avec Diigo.

  1. Diigo vous permet de stocker vos favoris à un emplacement unique, accessible depuis tout poste de travail. Idéal si vous changez souvent d’ordinateur, PC ou Mac, ou que vous cherchiez un favori depuis un ordinateur en libre-service sur le lieu de vos vacances.
  2. Diigo vous permet de classer vos favoris par mots-clés. Bien plus pratique et efficace qu’un classement hierarchique, pour lequel vous finissez par ne plus retrouver vos anciens favoris, ou dont la logique évolue avec le temps.
  3. Diigo vous permet de trouver d’autres sites par affinité. Diigo vous dit combien de personnes ont placé telle URL ou tel site en favori, et vous permet ainsi d’aller découvrir des profils d’individus intéressés par les mêmes sujets, et donc susceptibles d’avoir fait des découvertes intéressantes.
  4. Diigo dispose de sa propre toolbar. Vous pouvez donc enrichir votre navigateur d’une barre iigo et cliquer sur le bouton qui va bien à chaque fois que vous rencontrez un site intéressant.
  5. Diigo peut récupérer vos favoris déjà enregistrés. C’était bien le minimum qu’on puisse attendre de ce type d’outil.

Voilà, en bref, un petit outil très sympa et vraiment très utile.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de Else & Bang, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*