Affectio Personae

Voici le second tome des aventures de Frédéric Herbin, le jeune entrepreneur dont l’Intime Conviction – paru sous le titre Comment les socialistes m’ont enrichi narrait l’ascension. On le retrouve trente ans plus tard, à la tête d’une immense fortune, et se posant d’innombrables questions sur l’avenir. Il n’a pas perdu son goût pour la littérature et toutes les formes de pensée. Et va reprendre du service pour notre grand plaisir.

Herbin, toujours passionné par les aventures originales, lance sa fondation, sous un format particulier. Il va aider des élèves brillants en situation d’échec … à se relancer. Un thème d’actualité, tant le rapport à l’échec a tendance à évoluer en France. L’un de ces étudiants va l’aider à creuser un sujet particulier l’Affectio Personae. De quoi s’agit-il?

De ce qui permet aux membre d’une organisation, quel que soit son domaine, à se motiver pour s’y investir durablement. Entreprises, hôpitaux, églises, armées, Herbin et son jeune acolyte vont se livrer à une étude sociologique détaillée dans une multitude de secteurs (il y manque, sans doute, les syndicats). Au terme de ce périple, les deux compères vont finir par confirmer leur (nouvelle) intime conviction, celle d’un dénominateur commun à toutes les formes d’organisation humaine. Cela vous surprend-il?

Petite particularité de ce livre, c’est le premier roman que je lis et où les événements tragiques du 13 novembre 2015 font partie du récit.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de Else & Bang, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*