4 nanas dans le vent

On connaissait les 4 garçons dans le vent, il faudra désormais compter avec les quatre nanas dans le vent. Sauf pour celles-ci, il ne s’agit pas d’une expression au sens figuré. Quatre jeunes françaises vont s’élancer, dans une semaine, dans une de ces expériences totalement folles: la traversée de l’Atlantique, à 4, sur un petit bateau spécialement conçu pour cela. 5000 kms à la force de leurs petits bras musclés…

Catherine Remy, Laurence de Rancourt, Laurence Grand-Clement, Quitterie Marque , étaient auparavant des nageuses extrêmes ou des aventurières, c’est selon, en tout cas des jeunes femmes à la recherche de sensation fortes. Parmi elles, deux X-ettes, ce qui n’est pas sans réhausser les couleurs de l’Ecole.


Pour celles et ceux qui se posent des questions sur la sécurité et les risques encourus, voici un cours extrait du site web des 4 aventurières:

Cabine arrière : Les jeunes filles pourront se reposer dans la cabine arrière: elle est suffisamment grande pour accueillir deux personnes. C’est aussi l’endroit où sont installés les équipements électriques (radio VHF, GPS, AIS) car c’est LE coin hermétique du bateau.
En cas de mer agitée, les deux autres princesses pourront trouver refuge dans la cabine avant. Moins confortable que la cabine arrière, elle est toutefois parfaite pour attendre que la mer se calme.
La nourriture sera stockée dans les compartiments situés sous le pont.

Frissons assurés. Bon vent, et rendez-vous dans à peu près deux mois!

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?