10-vins sera-t-il le Nespresso du vin?

On peut innover dans tous les domaines, même dans celui du vin. La preuve en images, avec 10-vins. Cette startup vendéenne – encore une, merci Hervé Pillaud – a conçu un système, la D-Vine, qui permet de mettre une fiole de vin à la bonne température et de l’aérer afin que la dégustation se fasse dans des conditions optimales. Pour comprendre le concept, rien de tel que ce clip hilarant, produit par les fondateurs de 10-vins.

Le développement de la D-Vine a mis plus de deux ans, avec des contributions d’ingénieurs de l’Ecole Centrale de Nantes. le projet a été incubé à Audencia, et bénéficie du dynamisme de la région Nantaise. Les capsules ont une contenance de 100ml, ce qui correspond à un verre individuel. Le temps de préparation est de 60 secondes, une fois la capsule introduite dans la D-Vine. Une fois utilisée, la capsule peut ensuite être recyclée selon la chaîne de recyclage des produits en verre.

plusieurs-d-vine

Vous pouvez pré-commander la D-Vine via le site de crowdfunding Ulule. Les 100 premières D-Vine seront livrées avec présentoir et un assortiment de 10 capsules de vin. Le tarif est de 249 euros, ce qui est tout à fait abordable, et nettement un bon prix tant il se dégage de ce dispositif une apparence à la fois de robustesse et de qualité de finition. Les capsules peuvent être conservées durant 3 ans, ce qui est amplement suffisant, puisque la contenance ne justifie pas qu’on les garde plu longtemps.

Le véritable apport de 10-vins, au-delà de la dégustation, c’est la possibilité de disposer, comme un restaurant, d’un verre de vin différent pour chaque convive, selon les goûts ou le plat associé. Cela évite d’ouvrir deux bouteilles qui resteraient à moitié vide, ce qui a déjà pu vous arriver.

Un seul regret au final: l’absence de vins cachers disponibles avec la D-Vine. Mais si le succès est au rendez-vous, peut-être qu’un jour Moïse Taieb ou Roberto Cohen s’intéresseront-ils au concept…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?