Quand Donald Trump tweete

Quand Donald Trump tweete, on peut observer des phénomènes très intéressants. Et bien que cela fasse plus de dix ans que j’ai ouvert mon compte sur Twitter, je n’avais encore jamais vu cela: un tweet dont les indicateurs clef – nombre de retweets, de mentions ou de likes – se mettent à jour en temps réel, par incréments de 30 à 50 unités.

Voici le tweet en question:

Et voici son évolution durant les cinq premières minutes qui ont suivi sa publication. Au bout d’une minute, le tweet a déjà atteint les 2000 likes. Au bout de 2 minutes, il dépasse 3000 likes.

On passe la barre des 4000 la minute qui suit, les 5000 à la sixième minute.

A ce moment là, je me suis mis à douter: s’agit-il de véritables commentaires? De véritables likes? Ou y a-t-il quelque part dans le monde une machine à retweeter les tweets de Donald Trump par des centaines de comptes bidon? La vérité se situe probablement entre les deux. Le commentaire suivant témoigne de vrais supporters.

Au bout de vingt minutes et de plus de 10 000 likes, j’ai lâché l’appareil. Ce soir, il en était à plus de 50 000 likes !

Le plus surprenant, c’est cet affichage en temps réel sur la version mobile de Twitter. Faites le test vous-mêmes lors d’un prochain tweet du président américain, c’est absolument fascinant. On se croirait à une station service, face au compteur de litres et d’euros, qui défile tout seul.

Peu importe le contenu de ce qu’il dit sur Twitter, l’énormité de ses élucubrations: quand Donald Trump tweete, c’est un spectacle à lui tout seul.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, directeur général de be angels et co-fondateur de Media Aces

Une réponse à “Quand Donald Trump tweete”

  1. Ce qui est surprenant est que le phénomène soit aussi durable.
    Il doit avoir le même type de fans que les footballeurs ou les vedettes du rock…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*