Les Synagogues de Tunisie

Présents en Tunisie depuis plusieurs siècles – une légende veut qu’ils soient arrivés à Djerba après l’exil du premier temple – les juifs de Tunisie ont connu un âge d’or de la fin du XIXe siècle jusqu’à la fin de la période coloniale et l’exode de la fin des années 60.

Cette présence s’est traduite par l’explosion des lieux de culte sur la totalité du territoire tunisien. De Nabeul à Foum Tataouine, du Kef à Monastir, de Tozeur à La Goulette, ils représentent près de 700 synagogues ou oratoires. Certaines, comme la Ghriba, ont atteint une certaine célébrité. D’autres, non moins belle après avoir été restaurées, méritent qu’on s’y intéresse. De la plupart, cependant, il ne reste que ruines, souvenirs, ou bâtiments oubliés.

Avant que ce patrimoine ne se perde à jamais, et pour pallier à l’indigence de ce sujet sur Wikipedia, Dominique Jarassé et son épouse Colette Bismuth-Jarassé ont entrepris un recensement illustré des synagogues de Tunisie, un ouvrage remarquable de plus de 300 pages, abondamment illustré, qui retrace l’histoire de ces synagogues, classées par grandes régions (Djerba, Nabeul, Gabès, Tunis). Les auteurs tiennent également un blog où vous pourrez découvrir leurs précédentes publications.

Voilà un livre qui devrait figurer dans les bibliothèques de toutes les familles de « tunes » installés en France ou ailleurs.

Le couple Jarassé est passé il y a quelques jours sur France-Culture, vous pouvez les retrouver en écoutant le podcast ci-après.

PS: si l’histoire des synagogues en général vous intéresse, vous pourrez toujours venir visiter la synagogue de Boulogne Billancourt, qui fête son centenaire cette année.

Cet article vous a plu? Partagez-le!

A propos de Herve Kabla

Hervé Kabla, président de Else & Bang, cofondateur de The Daily Finance et de la série des livres expliqués à mon boss avec Yann Gourvennec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*