YouBoox, le Spotify / Deezer du livre?

De retour du Salon du livre, j’ai découvert une appli étonnante, YouBoox, dont le dondateur, croisé sur le stand Kawa, dit de lui-même qu’il s’agit du « Spotify du livre ». Le principe de YouBoox est en effet très proche de celui de Spotify ou de Deezer. Il s’agit de téléchargement légal d’oeuvres numériques, en l’occurrence, ici, des livres numériques.


Le principe

Le principe de YouBoox est très simple. Tout comme SPotify ou Deezer, il s’agit de consommer des oeuvres numériques à la volée. Au lancement, après une identification très simple via Facebook, l’utilisateur choisit son mode d’utilisation (basique ou payant, voir plus loin), puis accède à l’interface de recherche des oeuvres.

Le catalogue est structuré par thèmes: romans, bandes dessinées, policiers, humour, histoire et culture, cuisine, etc. Il y en a, a priori, pour tous les goûts. Pour écrire cet article, j’ai testé quelques ouvrages classiques, déjà disponibles sur YouBoox, comme « Les médias sociaux expliqués à mon boss » par Yann Gourvennec et Hervé Kabla 🙂 , ou les premiers Lucky Luke, au tracé si différents des épisodes plus connus (ah, les débuts de Morris).

L’application

D’une pression du doigt, l’utilisateur bascule dans le lecteur intégré à YouBoox. L’utilisateur premium peut lire l’ouvrage hors connexion, l’utilisateur en mode gratuit devant se contenter du mode streaming. On peut ajouter l’oeuvre sélectionnée à sa bibliothèque, autrement dit une sorte de liste de favoris accessibles directement depuis la page d’accueil, sans passer par le moteur de recherche interne.

Au lancement de la lecture, le document se télécharge en local, apparemment. C’est quasi instantané pour un livre déjà disponible, de base, en mode numérique (comme les médias sociaux…), légèrement plus long pour une BD. Puis, comme sur un lecteur numérique type Kindle ou iBook, on passe de page en page en faisant glisser le doigt latéralement. Une loupe intégrée permet de zoomer, ce qui est très pratique pour les BD conçues pour un format 21×29,7 et non une tablette 15. On peut partager sa lecture sur Twitter ou Facebook, ainsi que commenter le livre. Petit défaut du mode lecture, j’ai eu beaucoup de mal à en sortir la première fois.

J’ai testé YouBoox sur plusieurs appareils: iPhone, iPad 2 et Nexus 7. Le confort de l’iPad est incontestable; en revanche, la version Android ne semblait pas aussi stable, et s’est souvent bloquée, notamment au niveau de la recherche par catégorie. Un travail de mise à niveau semble nécessaire.

Le modèle économique

Deux formules sont proposées. La formule gratuite, permet d’accéder à une bonne partie de la bibliothèque, mais sans pouvoir télécharger les livres et donc sans pouvoir les lire en mode déconnecté (dans le métro, par exemple). En outre, cette formule affiche une publicité au lancement du lecteur (pub pour un roman de Harlan Coben, Six ans déjà), ainsi qu’une bannière publicitaire en bas de l’écran. Honnêtement, ce n’est pas très gênant.

La seconde formule permet de profiter de toute la bibliothèque en mode déconnecté, en local sur son appareil, et sans interruption publicitaire. Le tarif proposé est ultra-compétitif, puisqu’il s’établit à 9,99€/mois, soit sans doute moins cher que les livres que vous souhaitez lire.

Enfin, une formule intermédiaire est proposée en mode gratuit, pour un abonnement illimité à 0,99€ pour un mois.

YouBoox revendique quelques 30000 nouveaux utilisateurs tous les mois, ce qui n’est pas négligeable, et en fait un acteur de poids dans le domaine de l’édition numérique. Le modèle de rémunération des maisons d’édition – et donc des auteurs – s’appuie sur un paiement basé sur le nombre de pages lues, ce que YouBoox sait parfaitement établir.

Ce qu’il manque

Tel quel, YouBoox est déjà très complet. Néanmoins, je ne peux m’empêcher de suggérer quelques évolutions qui sautent aux yeux, comme:

  • Chercher les livres du même auteur (ou des mêmes auteurs)
  • Rechercher un mot dans le livre
  • Placer un marque page, non pour retrouver la position de lecture, ça marche déjà très bien, mais pour placer quelques notes
  • Un mode cadeau, qui permette d’offrir un livre numérique à un ami
  • Un mode social, pour découvrir ce que lisent les amis

En conclusion

YouBoox m’a sédiut, par son concept simple et sa réalisation de grande qualité. Le catalogue mérite de s’étoffer, même si il y a déjà de quoi parfaire sa culture de Lucky Luke, d’Achile Talon et de Michel Vaillant. C’est en tout cas une alternative intéressante au tout payant comme Kindle ou iBook. Et en plus, c’est développé en France…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?