Yedda

Les sites de question-réponse comptent parmi les sites tendance Web 2.0 les plus brillants. Yahoo Answers, puis Google Answers, ont déjà retenu l’attention de plusieurs dizaines de milliers de visiteurs. Les questions qui y sont posées couvrent un large spectre, du plus sérieux au plus glauque, en passant par des questions d’une naiveté affliegante.

Un nouveau site de question-réponse a été lancé par quelques anciens de SMARTEAM (Avichay Nissenbaum, Yaniv Golan, etc.), dans le courant du mois d’aout: Yedda.

J’ai eu le plaisir de rejoindre la communauté des beta testeurs de Yedda depuis quelques mois. D’un point de vue fonctionel, Yedda n’est pas tres different de Yahoo Answers. On y retrouve quasiment la même terminologie, voire le même aspect visuel. D’un point de vue du contenu, Yedda est également en retrait par rapport à Yahoo Answers, qui existe déja en plusieurs langues. Google Answers suit une démarche différente, car l’internaute qui y pose une quesion doit lui attribuer un prix – une somme d’argent, qui permettra de rétribuer la personne qui prend le temps de répondre.

Non, ce qu ifait tout l’intérêt de Yedda, c’est que, justement, Yedda n’est (pas encore) relié à aucune de ces "big companies": Ebay, Yahoo, Google ou Microsoft. Ce qui signifie que l’information que je peux y fournir, ou y trouver, ne sera pas utilisée à des fins commerciales par l’un de ces acteurs. Cette relative indépendance (mais pour combien de temps encore?) a un prix: le développement se fait petit à petit. J’attends toujours une version internationalisée, ou au moins parlant français.

Pour plus d’informations sur Yedda, vous pouvez également aller voir ce qu’en dit Ouriel sur TechCrunch.

J’oubliais: voici mon profil sur Yedda.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?