Wikipedia : Euro RSCG a tout faux

Mais quelle mouche a piqué Euro RSCG? Avaient-ils besoin d’un coup de pub négatif autour du Web et de ses usages collaboratifs, ou bien s’agit-il purement et simplement de la bourde d’un collaborateur mal informé? Toujours est-il que l’étude publiée cette semaine, et visant à démontrer que Wikipedia porte atteinte à l’image des entreprises par son meilleur positionnement que les sites institutionnels, est en train de faire du bruit.

L’étude met en valeur trois faits intéressants:

  • d’une part la progression du positionnement de Wikipedia en sortie des recherches sur les entreprises du CAC 40,
  • d’autre part le fait que pour certaines entreprises (ST Microelectronics, Capgemini, L’Oreal, Arcelor Mittal, PPR, LVMH, Vivendi, Dexia, Alcatel, Pernod Ricard), la page Wikipedia arriverait dans les trois premiers résultats,
  • enfin, la page Wikipedia arrive en première position lors de requêtes sur la majeure partie des dirigeants des entreprises du CAC 40.

Si les remarques sont pertinentes, les recommandations faites par l’agence sont pour le moins suprenantes, et visent à attaquer l’indépendance de l’encyclopédie en ligne. Elles ne vont, évidemment, pas dans le bon sens, comme on le rappelle ici.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?