Pour les amateurs de logo

C’est beau un logo. Parfois, cela s’apparente à une oeuvre d’art. Fruit d’un travail difficile à estimer, cela peut valoir très cher, ou laisser des souvenirs, comme en témoigne Ruth Kedar, l’israelienne derrière le logo simplissime de Google.

C’est aussi le meilleur moyen de se représenter une marque, une entreprise, un produit. De Mercedes à Renault, de Carrefour à Yoplait, qui ne se souvient d’une bonne centaine de logos? Faites le test, prenez une demi heure, une feuille blanche, et essayez de dessiner les logos dont vous avez gardé le souvenir. Si vous n’en comptabilisez pas plus de dix, allez voir un médecin.

A l’heure d’internet, du haut débit et de Google Image, la recherche de logo est d’une simplicité enfantine. Il suffit de taper logo + marque dans Google Image pour retrouver le logo d’une marque connue. Le plus souvent, ce logo sera proposé depuis le site de l’entreprise concernée. Mais ce n’est pas toujours le cas. Certaines entreprises négligent leur identité visuelle en ligne: leur logo ne se nomment pas logo, ou est immergé dans une image plus comple, difficile à réexploiter.

Parfois le logo est disponible sur Wikipedia. Parfois même, on a de petites surprises, comme la découvert de 1000 logos, un site où sont hébergés des centaines de logo. Allez donc y fair eun tour, vous y trouverez surement votre bonheur, comme celui-ci, que je dédié à tous mes lecteurs tunes…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?