Visite médicale

Nous passons tous, au cours de notre vie, plusieurs visites médicales. Visites de contrôle dans notre plus jeune âge, visites de suivi médical lors des étapes ultérieures de notre vie, visites d’approbation à l’entrée de nouvelles fonctions, comme celles que nous passions avant d’intégrer l’armée – le fameux test SIGYCOP – ou de rejoindre une nouvelle entreprise. Sans oublier les visites médicales qui nous annoncent la fin…

Il en est des stars comme des êtres humains les plus communs. Et Lionel Messi, nouvelle recrue du PSG, doit lui aussi passer sa visite médicale. Rien de plus banal.

La super visite médicale

Ce qui l’est moins, c’est tout le bruit médiatique autour de celle-ci. Il paraît que c’est la LFP, la Ligue de Football Professionnel, qui insiste pour que les joueurs passent une batterie de tests des plus poussés : IRM, analyse des antécédents, même avant le début de sa carrière. Encore un peu, et ils finiront par nous apprendre que Leo – tel est son surnom – a dû se soumettre au sérum de vérité et avouer tous ses pêchés antérieurs.

Cours, Forrest, cours !

Qu’est ce que la Ligue espère donc trouver, chez un joueur de 34 ou 35 ans, qui a enchanté les pelouses qu’il a traversées en courant, récompensé par plusieurs ballons d’or, et qu’on a souvent comparé à Diego Maradona – comme ici ? Pensent-ils découvrir un début de pied bot ? De multiples caries non soignées ? Un ongle incarné au pouce droit ? Un souffle au coeur dissimulé lors des dizaines de visites médicales déjà passées ? Un diabète de type II ? Un début de strabisme divergent ? Une tricherie sur le nombre de rappels du BCG ?

Ou bien s’agit-il simplement – et on le comprendrait en ce début de période de pass sanitaire – de contrôler qu’il a bien reçu ses deux doses de vaccin anti-covid ?

Souvenez-vous de l’euro 2021…

Quand bien même l’accident cardio-vasculaire du joueur danois au début de l’euro est là pour nous rappeler que, quel que soit le niveau de jeu, le risque zéro n’existe pas, j’avoue rester perplexe devant un tel brouhaha autour d’une visite médicale. Soit il s’agit de quelque chose de sérieux, et on se dit que cela relève de la tartufferie, comme de demandant à Cedric Villani de réciter ses tables de multiplication jusqu’à 10, ou à Alain Souchon de chanter Au clair de la lune.

Soit il s’agit d’autre chose, par exemple de désaccords sur les conditions du transfert, la taille de sa villa sur les hauteurs de Saint-Cloud, le montant des primes en cas de victoire en Champion’s League, le nombre de Go de son forfait Orange ou autre chose que je n’arrive pas à imaginer.

Bref, je doute que Lionel Messi ne soit invité à rentrer chez lui au prétexte qu’il a raté sa visite médicale.

Cette visite médicale est donc … un on-événement.

Le seul événement, c’est l’arrivée de Messi au PSG, et ça ne devrait laisser aucune place aux autres pseudo-informations sur ce sujet.

Lionel porte L … ou Messi, porte M

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?