Thierry Roland

Thierry Roland n’est plus. Ila avait accompagné le football français depuis plus de trente ans, associant son nom à celui de l’ancien joueur Stéphanois Jean-Michel Larqué.

Thierry Roland était le commentateur vedette des retransmissions télévisées de football. Sur Antenne 2 au début, puis sur TF1, où il animera Téléfoot pendant des années. Son humour très franchouillard, ses formules à deux balles, son chauvinisme à toute épreuve, feront de lui, à mon avis, le symbole même de la beaufitude footballistique, à l’inverse de Charles Bietry et de l’équipe des sports de Canal+, qui fait monter en gamme l’art de la retransmission de matches de foot: statistiques, multiples caméras, etc. En 2004-2005, il est sévèrement éjecté de TF1, puis part sur la rivale M6, qui s’essaie aussi au football, sans franchement avoir les moyens de son ambition.

Signe du destin, Thierry Roland s’est éteint le jour d’une victoire pourtant peu attendue de l’équipe de France, face à l’Ukraine. Un 2-0 implacable, marqué par une coupure d’une heure en raison d’un terrible orage. Comme si les éléments déchaînés voulaient envoyer un dernier adieu à Thierry Roland.

Si les bleus remportent cet Euro, ils pourront le décerner à cette véritable star du ballon rond.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?