The invention of lying

The Invention of Lying. Voici encore une petite perle cinématographique, avec des acteurs quasi inconnus (en tout cas pour moi, ils l’étaient). Et une histoire originale et pleine d’humour. En deux mots: dans un monde où personne ne sait mentir et où chacun dit toujours la vérité, au risque de blesser les autres, et scénariste raté va avoir une idée géniale: il va mentir…


A partir de là, tout s’enchaîne. Le mensonge permet tout: la richesse, le pouvoir, l’amour. Mais il ne permet pas de vaincre la stupidité et les préjugés. Il en faudra plus au petit bonhomme grassouillet pour convaincre la superbe Jennifer Garner de renoncer à ses idées préconçues.

Il y a du Monty Pithon dans ce film, pas certains moments (la scène des 10 commandements, notamment). Et Jennifer Garner ressemble terriblement à Julia Roberts.

Sharing is caring!