Spy: enfin un film d’espionnage qui fait rire

Si vous cherchez une comédie pour fuir la canicule et vous rafraîchir à l’ombre d’une salle de cinéma bien climatisée, et si l’idée de vous plonger dans Jurassic Park 27 ou Terminator 42 vous repousse, vous feriez peut-être bien de vous intéresser à Spy. Les pastiches de film d’espionnage sont souvent de petites perles, et celui-ci innove par de nombreux aspects.

affiche spy
Par son héroïne, d’abord. Rares sont les films d’action ou d’espionnage dont le premier rôle est tenu par une femme. Qui plus est, une femme dont le physique ne joue pas en sa faveur dans ce type de rôle, mais c’est bien là que réside l’idée magistrale de ce film, qui rappelle Johnny English par certains aspects. Par son humour agressif, décapant, ensuite. Des dialogues hilarants. Un scenarion un peu alambiqué, certes.

Mais surtout, ce film tient par sa distribution. Melissa McCarthy incarne à la perfection cette espionne en herbe. Miranda Hart joue à fond sa collègue de bureau. Peter Serafinowicz incarne un agent italien, ou anglais, ou italien, enfin, on ne sit plus. Et Jason Statham y est la meilleure parodie de lui-même qu’on puisse imaginer. La séquence où il raconte ses aventures dans un minable hôtel parisien pourrait bien de devenir culte…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?