Saint-Bernard, nagez pour nous!

Apres une premiere medaille d’or hier en lutte greco-romaine (et une en lutte russo-georgienne, mais c’est une autre histoire), la France peut enfin sourire: Alain Bernard himself, ex recordman du 100 mètres nage libre, a ramené la seconde médaille d’or française, en remportant la finale dans cette même discipline. Du coup, l’exploit que Michael Phelps est en passe de réaliser – déjà 11 médailles d’or en deux sessions des jeux d’été, et cinq records du monde enfoncés – passerait presque inaperçue.

Il faut dire qu’avec sa petite tête faussement blonde de géant ahuri, son immense corps doté d’une musculature à la Arnold Schwarznegger, Alain Bernard redore le blason d’une catégorie longtemps méprisée dans l’hexagone: les braves gars bien batis. Gendarme volontaire depuis peu, je trouve qu’il ferait une excellente incarnation d’un super Dupont façon 21e sicèle. Et je parierais volontiers qu’on le retrouvera à la tête d’un ministère des sports d’ici une vingtaine d’années, dominant de sa tête faussement blonde, la troupe des autres ministres.

Au passage, je viens d’apprendre l’élimination prématurée de Roger Federer. Plus dure sera la chute. Ne trouvez-vous pas qu’il ferait unbeau couple avec Laure Manaudou?

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?