Roverway 2016

En ce début du mois d’août, vous risquez de croiser de nombreux scouts étrangers sur les routes de France. La raison? Le Roverway 2016, un événement triennal, qui réunit les aînés des mouvements scouts d’une vingtaine de pays. C’est l’équivalent d’un jamborée (cliquez ici si vous ne savez pas ce que c’est…), mais pour des participants âgés de 18 à 22 ans.

Roverway_2016_logo

Après le Portugal, l’Italie, l’Islande et la Finlande, c’est donc au tour de la France d’accueillir près de 5000 participants, qui vont sillonner les routes un peu partout, dans leurs uniformes et leurs foulards bicolores.

Mouvement de jeunesse créé il y plus d’un siècle par un général britannique à la retraite, le scoutisme touche environ 30 millions de personnes à travers le monde, au travers de différents courants, souvent reliés à des mouvements religieux, structurés autour d’associations qui reposent sur le bénévolat de leurs cadres.

Sans avoir participé à aucun mouvement scout dans ma jeunesse, j’ai toujours été surpris par la très grande solidarité et l’altruisme des personnes qui ont passé du temps au sein de ces mouvements. Des rassemblements tels que le Roverway, par leur capacité à créer des ponts entre nationalités et obédiences religieuses, fait partie des initiatives les plus intéressantes pour créer du lien dans notre société qui a de plus en plus tendance à se renfermer sur ses communautés, aussi bien à l’échelon national qu’à l’international. Il n’y a pas de Brexit chez les scouts…

Pour suivre le Roverway 2016, vous avez le choix entre le blog, le compte Twitter et leurs autres médias sociaux.

Et cerise sur le gâteau, François Hollande était présent au lancement, mais il n’a pas osé passer le foulard de l’événement autour du cou…

The French President exchange with the Rovers and Rangers at #RW2016

Une photo publiée par Roverway 2016 (@roverway_2016) le

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?