Quartier lointain

Tout art peut atteindre la perfection, même la bande dessinée. C’est le sentiment qui l’a traversé en refermant Quartier Lointain et ses presque 400 pages de pur bonheur. L’histoire est simple: un quadra japonais fait un saut dans le temps en visitant le village de son enfance, et se retrouve dans le corps de l’adolescent de 14 ans qu’il fut. L’occasion de revisiter son passé, ses relations avec ses parents, sa famille, ses amis, et de comprendre un peu mieux ce qu’il n’avait pu qu’effleurer.

Une histoire simple, cent fois revisitée, aussi bien dans la littérature qu’au cinéma. Mais Jirô Taniguchi atteint une telle perfection, qu’on oublie ce qu’on a pu lire ou voir auparavant. Assurément un chef d’oeuvre, à lire ou offrir sans retenue.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?