Origami – un gout de deja vu?…

Le projet Origami, sur lequel Microsoft a longtemps maintenu un secret bien médiatique, a enfin vu le jour. Il s’agit bien, comme plusieurs sources l’annonçaient, du projet d’UMPC – Ultra Mobile PC – vous avez bien lu, ce n’est pas une retape pour l’UMP – destiné à révolutionner l’industrie du PC, plus particulièrement pour le grand public.

Personnellement, j’ai trouvé le processus d’annonce en trois étapes très kitch: animations soignées, bande son à la hauteur, messages simples voire simplistes. Le site du projet Origami est enfin ouvert, et donne accès à des blogs, forums et divers goodies comme les fonds d’écran des animations, comme celui-ci:

Un des fonds d'écran du projet Origami

En revanche, la vidéo disponible sur le site de Vincent Aubry (également chez Jacques Froissant) m’a laissé perplexe. C’est vrai, cet appareil là a l’aire diablement joli. On le devine léger, au toucher délicat, ne faisant pas le bruit de moteur auquel les PCs fixes nous avaient habitués. L’absence totale de fil – ni alimentation, ni souris, et bien sûr WiFi en standard – le rend aussi maniable qu’un téléphone. mais enfin, j’ai beau me la passer et me la repasser, les mêmes questions viennent à mon esprit:

  • Pourquoi diable vais-je m’enticher d’un tel engin, en plus d’un appareil photo et d’un téléphone (cf la séquence point this) alors que mon Treo fait déja tout cela remarquablement bien?
  • Comment se fait-il que dans la séquence sur la balcon l’homme – le mari? – lit un magazine pendant que la femme surfe sur Internet? Chez moi, c’est l’inverse qui se produit 99 fois sur 100?
  • Pourquoi diantre ai-je l’impression de revoir un clip des années 2000-2001 vantant les mérites de boo.com lorsque dans cette même séquence la jeune femme sélectionne son t-shirt?
  • Microsoft n’essaierait-il pas de nous refaire le coup du Tablet-PC?
  • Quel abruti est capable de barioler une moustache en cinq secondes sur un ordinateur
  • Où est le clavier?

Bon, ne soyons pas trop rétrograde. représente une belle avancée technologique. Dommage qu’il ne comporte ni appareil photo intégré, ni téléphonie intégrée. A une époque où l’on ne parle que de convergence – télévision, yéléphonie, Internet – la machine semble bien mal armée pour résister aux sous-produits asiatiques qui auront le même poids, le même prix, mais un tas de fonctionnalités de plus.

Ah oui, j’oubliais: voici le lien vers le site dédié UMPC chez Microsoft: www.microsoft.com/umpc. On y trouve également plein de trucs sympa ssur l’UMPC. Allez, rien que pour le plaisir, téléchargez cette vidéo-ci

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?