Michel Galabru

Avec Audiard, Piccoli et Serrault, le cinéma français a compté quelques Michel d’envergure. Mais de loin, c’est Galabru que je préférais. Sans doute à cause de la série des Gendarmes dans laquelle il était un rôle qui l’opposait, sans cesse, à Louis de Funès. Et peut-être, aussi, de cette interprétation magistrale dans Bienvenue chez les Ch’tis.


Michel Galabru dans "Bienvenue chez les Ch'tis" par Le_Soir

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?