Melenchon superstar

Il y a quelque chose de fascinant dans la manière de communiquer de la France Insoumise, le parti de Jean-Luc Mélenchon. Prenez par exemple les meetings hologrammes. Au premier abord, on pourrait croire que LFI est un parti politique qui porte un amour immodéré pour les technologies et l’innovation. Mais ce n’est absolument pas la raison pour laquelle Jean-Luc Mélenchon se démultiplie les dimanches après-midi de campagne présidentielle. La véritable raison, elle, est écologique. Au lieu de s’épuiser à faire le tour de France et à faire grimper son bilan carbone, il mobilise ses troupes à distance. C’est malin et efficace, au vu de sa remarquable progression lors du dernier scrutin présidentiel.

Innovation nation

La dernière trouvaille du parti de Mélenchon, c’est cette campagne audacieuse, forcément audacieuse, pour les prochaines élections législatives. Au lieu de crier sur tous les toits « Votez pour moi » ou « Votez pour mon parti », Jean-Luc Mélenchon s’est autoproclamé prochain Premier ministre du gouvernement de cohabitation auquel il aspire.

Une affiche qui va devenir collector…

Bien sûr, il n’a aucune chance.

Gouvernement 2.022

Tout au mieux peut-il espérer faire croître légèrement son groupe à l’Assemblée Nationale, un groupe qui compte actuellement moins d’une vingtaine de députés… Mais ne soyons pas trop critiques, et rendons hommage à l’ambition de celui qui se pense leader de la gauche. J’ai d’ailleurs vu passer aujourd’hui une affiche étonnante, où Mélenchon présente son futur gouvernement ! Alors là, j’en vois déjà certain en train de ricaner, et de se dire qu’au rythme où il va, il mériterait une invitation au prochain Marrakech du Rire.

Macron en N&B, les ministres en couleur – quel beau slogan !

Je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à y croire, quand j’ai vu cette affiche apparaître dans mon fil d’actualité. Sans évoquer des questions de principe, comme l’utilisation de la photo de Yannick Jadot sans lu idemander son avis… S’agissait-il d’un montage ? D’un canular dans le style du site satirique Legorafi ? Une rapide recherche sur Google Images, d’ailleurs, renvoyait, durant les premiers instants, vers des sites d’extrême droite, comme Fdesouche ou La lettre patriote.

Ceci n’est pas une blague

Mais non, ce n’était pas un gag ni une parodie de gouvernement, l’affiche provient bien du site Regards, un site proche de La France Insoumise. Alors au lieu de basculer dans la critique inutile, que peut-on dire de positif de cette démarche ?

Déjà, elle montre que le leader de LFI a de la suite dans les idées. Faute de grives, on mange des merles. Recalé dès le premier tour de la présidentielle, Mélenchon tente de se rattraper au troisième tour. C’est vrai qu’on imagine mal la situation inverse, un Mélenchon président avec un premier ministre de droite…

Le principal intérêt de cette affiche, c’est que si le projet de LFI devient réalité, on aura gagné du temps. Pas la pein d’attendre deux semaines de tractations, c’est du tout cuit. Et puis finito le suspense de la composition du gouvernement et du choix des ministres d’état. Finito les spéculations des journalistes et des experts. Au soir du 19 Juin, les jeux seraient faits. Dès lundi 20, les auto-proclamés futurs ministres LFI iraient se présenter à la porte de leur ministère, pour réclamer les clefs et entamer la passation.

Je me demande même si on ne devrait pas demander aux leaders des autres partis politiques d’en faire autant…

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?