LinkedIn live

L’un des interets de LinkedIn est d’avoir reveille, chez des utilisateurs comme moi, la notion de "distance" entre deux individus. Un exemple frappant m’en a ete donne hier soir, quant au calcul de la distance qui me separe de Michael Azencot. Je ne connais pas Michael, quoique j’aurais pu le rencontrer durant son court passage d’une annee chez Dassault Systemes. Michael est directeur a la Financiere Cambon, jeune societe qu ientend se developper dans le domaine des fusions-acquisitions, des LBO et des levees de fond. Vaste programme…

Une distance de deux me separe de Michael, et ce, par divers chemins possibles. Le premier en date, c’est via son associe, que j’ai eu l’occasion de croiser en 2000, à l’époque de l’aventure EasyGlider. Le second, plus recent, s’est revele au cours d’un diner avec un ami d’enfance, qui a recemment ete en contact professionnel avec Michael, et se demandait si cet Azencot là avait un rapport avec Robert Azencott, le pere fondateur d’EasyGlider. Enfin, le dernier chemin date d’hier soir seulement, lors de la présentation SMARTKIWI a la conference RH 2.0. Une jeune femme m’aborde, et me demande si je connaissais Michael. Lui expliquant que je ne le connaissais pas formellement, bien que j’en avais entendu parler, elle m’explique qu’il a effectué un passage chez SITICOM, societe fondée par mon ancien camarade Bernard Tanguy et rachetée par DEVOTEAM. Une multitude de chemins existent encore, via d’autres collegues ou anciens collegues de Dassault Systemes. Via Bernard, Daniel Vinar, etc.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?