Le Tricastin, sa centrale, ses vins

Face à la montée du cours du pétrole, le nucléaire reste – et restera pour un moment – la solution énergétique préférée enFrance. A condition qu’un minimum de sécurité soit préservé aux alentours des différents sites nucléaires. L’accident survenu à la centrale du Tricastin, bien connue des juilletistes et des aoutiens qui la longent sur l’autoroute des vacances, jette comme un froid…

Au fait, quel est l’impact sur ces excellents vins produits dans la région? Devrons-nous cesser de consommer des "coteaux du Tricastin" pour les années à venir?

Nucléaire, vin, vacances: enfin un débat comme on les aime en France!

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?