Le rapport Sucuri sur les sites hackés en 2018

L’éditeur de logiciels Sucuri a publié son rapport annuel sur la sécurité des sites internet. D’une lecture très facile, il fournit quelques éléments intéressants sur les statistiques de piratage des sites internet, en fonction des plateformes utilisées, des failles découvertes, ou des raisons effectives du piratage.

L’utilisation croissante de CMS open source ces dernières années, rend en effet de plus en plus difficile la protection d’un site Internet. Un site sur mesure, développé sans utiliser WordPress ou Magento vous coûtera plus cher, mais sera probablement plus difficile à casser. A l’inverse, un CMS open source est ce qu’il y a (presque) de plus simple à mettre en oeuvre, mais devient une source de problèmes sans fin si vous oubliez de vous préoccuper de sa sécurisation, comme par exemple des mises à jour du CMS ou des extensions qui lui ont été adjointes.


Sans surprise, selon le rapport Sucuri, c’est WordPress qui remporte le pompon de ce classement. Il aurait peut-être été intéressant de ramener ces statistiques au nombre de plateformes utilisant chaque CMS. WordPress attire la plupart des problèmes, certes, mais c’est bien normal vu que c’est le CMS open source le plus utilisé…

Sharing is caring!