Le mythe du garage écorné

Le mythe du garage est sérieusement ébranlé ces derniers temps. L’image d’Epinal de la startup créée au fond d’un garage – d’Apple à YouTube – faisait autrefois rêver. Mais le temps des rêves est révolu, place à la réalité froide et indéniable: les garages ont peu ou pas contribué à l’essor des sociétés qui ont réussi.

La preuve? Dan et Chip Heath l’apportent, dans un article paru dans Fastcompany. Jobs et Wozniak? On a longtemps cru qu’Apple était sorti d’un garage. La réalité est plus banale. Steve Jobs était l’employé numero 40 chez Atari, le célèbre fabricant de consoles de jeu, tandis que Wozniak avait pu expérimenter ses idées autour d’un micro-ordinteur chez HP… Steve Chen et Chad Hurley? Avant de lancer YouTube avec le succès que l’on connaît, les deux compères avaient eu largement le temps de faire connaissance chez PayPal, où, recrutés parmi les premiers employés, ils ont eu largement le temps de peaufiner leur modèle…

Bien sûr, avoir travaillé dans telle ou telle société n’explique pas forcémet le succès. Mais ce que tentent de démontrer les frères Heath, c’est que l’idée géniale ne suffit pas à créer un business florissant. Il faut en outre du talent, et un relationnel au top niveau. C’est ce qu’ont parfaitement compris les fondateurs de Meebo, le service de messagerie instantannée uniformisé, relaté dans ces pages il y a quelques semaines: associées à Seth Sternberg, Elaine Wherry et Sandy Jen ont fait appel à leurs petits amis respectifs, senior executives chez Sequoia Capital… A la clé, un premeir tour à $3.5m suivi d’un autre, chez Draper Fisher, à hauteur de $9m…

Alors si vous envisagez un jour de créer votre propre entreprise, avant de chercher un garage, commencez par trouver un job dans une entreprise où vous apprendrez à travailler… Via Joel Orr.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?