La curation de contenu au service de la connaissance organisationnelle

Ce blog se devait de faire un petit clin d’oeil à Laura Ghebali-Boukhris, qui soutenait sa thèse de doctorat au CNAM ce 22 mai, sur le sujet sur lequel elle a travaillé au sein de Be Angels, devenue Else & Bang, ces trois dernières années. Un sujet, vous vous en doutez, en rapport avec les médias sociaux: « Contribution d’un nouvel usage des réseaux sociaux numériques à la connaissance organisationnelle : La curation de contenu ».

L’objectif de cette thèse, conduite sous la direction de Cécile Dejoux au sein de l’école doctorale du CNAM, était en effet de modéliser les apports des approches de curation en entreprise, dans le but d’améliorer la connaissance organisationnelle. Partant d’une approche historique et rappelant les principes fondamentaux de la curation, Laura s’est donc penchée sur les différents types de curateurs qu’on croise en entreprise (les connecteurs, les dirigeants, les éducateurs…) pour mesurer l’apport de ces pratiques dans l’amélioration de la connaissance.

Cette thèse fera prochainement l’objet d’une publication, et j’aurai le plaisir d’en faire une recension sur ce blog dans les prochains mois. En attendant, vous pouvez toujours écouter Laura s’exprimer dans cette vidéo: brillante oratrice, elle avait failli remporter le concours ma thèse en trois minutes il y a deux ans.

Cet article vous a plu ? Pourquoi ne pas le partager ?